Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
582
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
AG2019
AG2019
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
cooperation
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
Membres
nc
Newsletter
Point de vue
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Projet Erasmus + BUSSE & Forum sur la souveraineté alimentaire en Pologne
BUSSE - Building up SSE

Elena Tzamouranou, qui travaille à Dock, membre grecque de RIPESS Europe, nous raconte :

“Il y a quelques jours, nous avons fait un voyage de 3 jours à Varsovie, en Pologne, dans le cadre du programme BUSSE (Construire l’ESS) auquel nous participons. Le programme est une collaboration stratégique des acteurs de l’ESS pour le développement de l’innovation et l’échange de bonnes pratiques, tout en visant à diffuser les pratiques et les activités de l’ESS, en fournissant des connaissances, des aptitudes et des compétences pertinentes.

BUSSE est sur le point de développer un programme de formation innovant en 4 modules et du matériel de soutien pertinent pour les formateurs et les stagiaires. Les modules de formation sont les suivants:

1) Le développement et Conversion d’un vecteur en un projet d’ESS

2) valorisation des Communautés dans le cadre de l’ESS

3) Principes de L’ESS dans les coopératives

4) Pratiques de l’ESS basées sur les valeurs de la Souveraineté alimentaire

Les deux premiers jours ont été consacrés au programme BUSSE, notamment au travail sur les 4 modules tels qu’ils ont été formés jusqu’à présent, à la discussion des défis qui se sont présentés, à l’identification des lacunes et à l’amélioration de celles-ci.

Le troisième jour, nous avons visité la coopérative de Dobrze en Pologne, qui possède deux épiceries dans le centre de Varsovie, et nous avons échangé nos expériences sur des questions telles que la gouvernance, la participation, l’organisation et le fonctionnement d’une coopérative alimentaire.

Par la suite, nous avons visité le 2e Forum polonais sur la souveraineté alimentaire. Nous avons participé à l’atelier sur la mise en réseau pour les partenariats régionaux et interrégionaux. L’atelier comprenait trois axes principaux :

1) Valorisation de l’ESS grâce à des programmes régionaux,

2) Synergies pour la souveraineté alimentaire et l’éducation agro-écologique et

3) Synergies entre les réseaux d’alimentation alternative.

Nous tenons à remercier nos partenaires du projet BUSSE, Ekumenická Akademie (République tchèque), Dobrze (Pologne), Utopia (Ukraine), Ksoe (Autriche) pour l’opportunité d’apprendre et de discuter sur l’économie sociale et solidaire en Europe centrale et orientale et pour toute l’expérience que nous avons acquise sur les sujets mentionnés ci-dessus”.

Vous travaillez dans la formation dans le domaine de l’ESS ?

Vous faites face à la question de la souveraineté alimentaire ?

Vous voulez en savoir plus sur le programme et ses modules de formation ?

Si oui, veuillez vous rendre sur la page du programme

Projet européen sur la place de l’ESS dans la formation professionnelle (VET2 – 2018-2020) : le rapport « profil des formateurs »
ssevet2

L’un des principaux objectifs de ce projet “Erasmus + VET-2” (formation professionnelle – 2ème volet 2018 – 2020) est de développer un profil de compétences pour les formateurs et formatrices engagés dans les disciplines associées à l’ESS au sein des parcours des formations professionnalisantes. Ce rapport explore la possibilité d’intégrer les compétences des formateurs pour l’économie sociale solidaire dans les programmes de formation existants. Pour ce faire, les organisations et les réseaux qui mènent le projet – originaires de Grèce, d’Italie, de France, d’Allemagne, du Portugal et de Roumanie – ont participé à une enquête visant à explorer les éléments qui pourront être introduits dans le profil de compétences des formateur.rices spécifiques aux exigences de formation pour l’ESS.

Ainsi, dans ce rapport intitulé «Cartographie des compétences des formateurs et des programmes de formation existants pour l’ESS», les partenaires ont procédé à une analyse approfondie des états des lieux dans chaque pays, avec l’aide et les réponses des personnes les plus aptes à répondre: les formateurs et formatrices eux-mêmes. Des entretiens et des recherches documentaires ont été utilisés pour la collecte de données. Dévoilant les opportunités et les contraintes pour développer les programmes d’enseignement tournés vers l’ESS dans l’enseignement et la formation professionnels, ce rapport constitue une contribution importante pour les partenaires et le RIPESS Europe afin de remédier à l’inadéquation de la forme professionnelle vis à vis des besoins propres aux activités de l’ESS, s’adressant à tous les formateur.ricess potentiels.

La vision et les pratiques portés par le mouvement de l’ESS ouvrent de nouvelles voies pour penser et agir sur l’environnement, l’avenir du travail, le développement local, la responsabilité sociale, l’éducation, la formation, etc. Dans ce contexte, il existe de nombreuses possibilités pour une intégration plus poussée de l’ESS dans les formations et l’enseignement professionnel.

Voir aussi :

Formation initiale et professionnelle des jeunes: continuons avec un nouveau Erasmus+

A la suite du premier projet européen Erasmus+ SSE.E IVET qui s’est achevé par une rencontre internationale à Porto (Portugal) organisée en juillet 2018 par l’APDES (Agencia Piaget Para O Desenvolvimento), un nouveau projet a été soumis à l’Europe et a été approuvé. Il débutera officiellement par une rencontre de travail fin novembre à Timisoara (Roumanie) consacrée à la planification des différentes phases du projet

Read more

L’ESS dans la formation initiale et professionnelle (IVET)
décembre 9, 2016
0

Le 30 novembre 2016 à Rome a eu lieu la première rencontre du projet Erasmus+ “SSEE IVET”, qui a pour but de promouvoir l’Économie Sociale Solidaire (ESS) en Europe par le biais d’une recherche action initiant un programme d’étude innovant sur la formation initiale et professionnelle (IVET). Il s’agit de formuler et d’évaluer un cursus de formation professionnelle en ESS destiné aux jeunes qui sortent du système éducatif sans diplôme.

La coordination du projet est fait par APDESun organisme portugais d’éducation et de prévention dans le domaine de la santé, de l’insertion professionnelle et du développement local associé à la coopération et le soutien au développement au Sud, qui est aussi membre fondateur du RedPES, le nouveau réseau Portugais de l’ESS.

L’APDES a souhaité que le RIPESS Europe soit partenaire du projet, avec autres 7 partners, dont 3 membres de RIPESS: Technet Berlin, CRIES et Solidarius Italia.

Read more

Aller à la barre d’outils