Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
582
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
AG2019
AG2019
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
Membres
nc
Newsletter
Point de vue
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
GSEF 2016: alliance entre collectivités territoriales et acteurs de l’ESS
gsef2016

Le Forum Global de l’Economie Sociale (GSEF) a eu lieu au Palais des Congrès de Montréal du 7 au 9 septembre. Cette troisième édition, organisée conjointement par la Ville de Montréal et le Chantier de l’économie sociale, s’est tenu sous le thème «Gouvernements locaux et acteurs de l’économie sociale. Alliés du développement intelligent et durable des villes».

Plus de 1300 participants, 62 pays représentés, 330 villes et 120 initiatives ont illustré le dynamisme et la diversité de l’entrepreneuriat collectif.

L’ouverture réunissait M.Denis Coderre, maire de Montréal et coorganisateur du GSEF2016, M Park Won Soon, maire de Séoul et coprésident de l’Association GSEF, M . Kyong Yong Song, président du Seoul Social Economy Network et coprésident de l’Association GSEF, M. Jean – Martin Aussant, directeur général du Chantier de l’économie sociale et coorganisateur du GSEF2016, M. Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, M . Jean – Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Gouvernement du Canada .

A la suite des discours d’ouverture, 40 maires venus de tous les continents ont décliné, à partir de leur propre expérience les raisons qui font des municipalités, des collectivités territoriales les lieux où peuvent se co-construire des politiques de développement local plus proches des besoins des habitants du territoire et plus respectueuses des équilibres à la fois locaux et planétaires. L’urgence climatique a été soulignée ainsi que l’urgence sociale comme aiguillons qui devraient pousser les autorités politiques mais aussi les entités économiques à opter pour l’économie sociale

« Le Global Social Economy Forum (GSEF) est une association internationale réunissant des gouvernements locaux et des acteurs de la société civile voués à soutenir l’essor de l’économie sociale et solidaire (ÉSS). Sa mission est de promouvoir la collaboration entre les organisations de l’économie sociale et solidaire et les gouvernements locaux afin de favoriser la création d’emplois de qualité, la croissance équitable, le progrès de la démocratie participative et le développement durable. Lors de la rencontre fondatrice de l’association en 2013, ses membres ont émis une déclaration faisant état de leurs intentions et objectifs. En 2014, l’association s’est dotée d’une charte établissant ses principes et son fonctionnement, dont la tenue d’un forum tous les deux ans »

De nombreux ateliers permettaient de confronter les points de vue et de réfléchir sur des enjeux soit génériques soit plus spécifiques. Le RIPESS était largement représenté parce que le RIPESS Intercontinental avait décidé de tenir son conseil d’administration à la suite du GSEF, au-delà de membres invités pour témoigner sur leurs expériences. En tant que membre du Comité de Parrainage du GSEF, des membres du CA du RIPESS ont pu proposer et animer deux ateliers sur les thématiques suivantes : « Collaboration entre organisations/réseaux internationaux pour l’ÉSS » ainsi que « Femmes et économie sociale et solidaire : enjeux et pistes de changement dans une perspective d’égalité ».Par ailleurs trois personnes membres du Conseil d’Administration ont également partagé l’expérience des membres de leurs réseaux continentaux, que ce soit d’Asie, d’Afrique ou du réseau international Urgenci (qui animait un des ateliers sur les circuits courts).

Nous nous sommes efforcés de nous distribuer dans les autres qui abordaient les questions relatives à la mesure des impacts, la cohésion sociale, la gouvernance etc. On peut encore consulter le programme ici.

Le GSEF s’est conclu par une déclaration qui a été proposée à débat avant d’être publiée et par l’annonce de la création de CITIES Centre International de Transfert d’Innovations et de connaissances en Économie Sociale et Solidaire. Il sera basé à Montréal, le Chantier de l’économie sociale en sera le coordinateur et il rassemble plusieurs villes dont Séoul, , Barcelone et Bilbao (qui devrait accueillir le prochain GSEF en 2018). CITIES a vocation à mettre l’accent sur la coopération entre les collectivités locales et les acteurs de la société civile.

Le RIPESS et le GSEF ont opéré une adhésion croisée ce qui a pour objectif de contribuer en commun au processus de développement de CITIES.

On notera que l’une de nos affirmations récurrentes, à savoir que l’ESS n’est pas un secteur mais un mode opératoire d’entreprendre fondé sur une résistance aux effets délétères d’une économie sans foi ni loi a été largement repris dans les discours. On avance !

Après la clôture du GSEF le conseil d’administration du RIPESS international s’est réuni. Le CA est constitué de deux membres de chaque RIPESS continental (Asie, Afrique, Amérique latine Caraïbes, Amérique du Nord, Europe) et un membre d’une organisation internationale Urgenci. Le nouveau coordinateur a été élu, Raul Luna Rodriguez, du RIPESS LAC et le vice coordinateur Yvon Poirier du RIPESS NA. La prochaine rencontre intercontinentale devrait avoir lieu en Amérique du Sud mais si des pistes se dessinent il reste encore à réunir les conditions pour en annoncer la tenue officielle. A noter que la feuille de route du RIPESS se structure autourde quatre groupes de travail:

GT 1 – Vision Globale et Développement des Capacités / Formation

GT 2 – Relations, visibilité et reconnaissance institutionnelles, processus de l’ONU et politiques publiques

GT 3 – Réseautage, Communication et Cartographies

GT 4 – Femmes et ESS

This post is also available in / aussi en: Anglais


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.

Aller à la barre d’outils