Groupes thématiques 2020, nos membres collaborent !

Les groupes thématiques suivants ont eu lieu (le 18 septembre) pendant la réunion en ligne de l’Assemblée générale.

Toutes les informations sur les groupes de travail seront ajoutées ici (prochaines réunions, suivi, travail d’équipe, etc)…

Plateformes économiques coopératives en ligne et Smarket Place

Description : Initié à Genève par l’Après-Ge et la Monnaie Léman, avec la collaboration du RIPESS Europe (validé lors de notre dernière Assemblée Générale), le projet SmartketPlace a été conçu lors de Hack-Covid19. Il était devenu évident que la crise économique provoquée par l’enfermement allait renforcer le GAFAM*, la grande distribution et les supermarchés en ligne, au détriment des producteurs locaux, de la petite distribution, de l’économie sociale et solidaire. Une réponse immédiate et concrète, technologiquement efficace et facilement “reproductible”, était nécessaire pour répondre à la crise actuelle et jeter les bases d’une économie locale qui puisse résister aux crises annoncées. C’est une question de survie pour beaucoup d’entre nous !

La plateforme SmartketPlace est un marché généraliste, durable, social et solidaire, destiné aux collectivités locales et reproductible “partout sur la planète”. Elle est centrée sur la personne et le respect de ses données. Elle permet des courts-circuits pour nos biens, nos services, et crée un “commons” avec les données personnelles que chacun veut mettre à disposition, de manière prudente et consciente !

Comité scientifique et Manifeste pour l’économie solidaire

Description : Ripess Eu a récemment approuvé le Manifeste international pour l’économie solidaire porté par le monde de la recherche universitaire pour le Forum mondial sur les économies transformatrices. Il semble maintenant important d’utiliser le Manifeste comme un outil pour atteindre et rassembler d’autres universitaires, étudiants, etc. avec lesquels les membres du RIPESS Eu travaillent déjà ou qu’ils identifient comme tels, afin de lancer une vie scientifique plus active et plus ouverte, de partager un certain terrain d’entente avec de nouvelles personnes du domaine scientifique en général. Cet atelier ouvrira un espace pour présenter et discuter des propositions dans cette perspective : chaque membre est invité à partager son expérience avec le monde académique, les ponts déjà existants ou manquants, les attentes concernant le développement de tels liens académiques, etc.
LIRE LE MANIFESTE

Rapport de la réunion de l’AG : Luciane Lucas, en tant que membre du comité scientifique, a proposé de publier un article rédigé à la suite de l’Assemblée générale :

Le comité scientifique a eu son premier groupe de travail lors de cette AG 2020 du RIPESS Eu ! La recherche scientifique est développée au sein du réseau RIPESS Europe, et en coopération avec ses membres. Comme de nombreux membres ont témoigné de la lutte pour être reconnus comme des initiatives transformatrices, plutôt que de faire comme si de rien n’était avec une teinte d’orientation sociale, le comité scientifique vise à participer à la visibilité de l’économie sociale et solidaire, et à renforcer la capacité à développer un travail scientifique dédié à l’économie sociale et solidaire, basé sur les initiatives des membres du RIPESS Europe. Le comité contribuera à la diffusion du Manifeste pour l’économie solidaire : le manifeste a été rédigé et signé par des universitaires et chercheurs de différents continents (Afrique, Amérique, Asie, Europe) qui travaillent depuis longtemps avec des praticiens de l’économie solidaire, pour interpeller les pouvoirs publics sur leur soutien à cette économie émergente. Il a été présenté lors du FSMET. Nous organiserons un webinaire spécifique pour le présenter et en discuter avec les membres du RIPESS. Le comité organisera également des séminaires en ligne pour ouvrir sur une série de sujets afin de fertiliser les enquêtes et l’exploration du RIPESS Eu avec des perspectives encore peu discutées dans le mouvement de l’ESS, en particulier la perspective féministe et décoloniale. Ce sera également l’occasion de présenter des recherches approfondies et de débattre de notions et de concepts spécifiques (tels que l’action collective, l’innovation sociale, etc.)

Impact social, audit social, utilité sociale

Description : La question de l’évaluation de l’impact social a pris une ampleur incroyable ces dernières années, dans toute l’Europe et en particulier avec le développement du financement de l’impact. Mais il est important de réaliser qu’il s’agit d’une question très politique et que la manière de la comprendre n’est pas sans conséquences pour l’ESS dans son ensemble. Le RIPESS Europe a donc souhaité se lancer dans un travail sur ce sujet afin de forger une culture commune entre ses membres. La démarche est basée sur l’échange de pratiques, la compréhension des différentes approches et démarches initiées en Europe et la construction d’un plaidoyer politique.

Cet atelier s’inscrit dans la stratégie globale du RIPESS Europe, qui vise à construire collectivement un plan d’action pour le réseau pour les mois à venir. Il sera l’occasion d’initier un premier débat sur les différentes notions (utilité sociale, impact social, audit social…), première étape vers la construction d’une vision partagée.

Agenda des économies transformatrices

Description : Le RIPESS Europe a été l’un des principaux promoteurs du Forum social mondial des économies transformatrices (WSFTE/FSMET), qui s’est déroulé en ligne entre le 25 juin et le 1er juillet. Après un bref résumé des dernières nouvelles, nous discuterons de la manière dont, en tant que membres du RIPESS, nous pouvons et devons participer aux prochaines étapes de convergence (territoriale, intersectorielle et entre mouvements) afin de rassembler les initiatives pour la transformation de l’économie de marché traditionnelle et l’alliance autour d’un agenda des économies de transformation.
Les organisations, réseaux et entités participant au processus du FSMET peuvent promouvoir leurs initiatives de transformation : luttes, campagnes, projets, politiques et pratiques qui reflètent la recherche d’économies transformatrices au sens large. L’objectif est de rendre visibles les initiatives qui répondent aux grands défis mondiaux en s’appuyant sur des pratiques concrètes et localisées. Voir le processus et les thèmes ici.

Les jeunes et l’ESS

Description : Ces dernières années, la nécessité de se concentrer sur les jeunes générations et d’aborder leurs problèmes devient de plus en plus nécessaire pour promouvoir la culture et les pratiques de l’ESS. Notre proposition est de construire un processus qui mène à la création d’un réseau international de jeunes (RIPESS et au-delà), impliqués dans des initiatives d’économie sociale et solidaire.

Les étapes de ce processus pourraient être :
– l’activité intercontinentale du RIPESS du 28/6 pendant le FSMET sur les jeunes et l’ESS (voir le résumé en annexe) ;
– le webinaire du 18/10 sur les jeunes et l’ESS (axé sur les défis) dans le cadre du GSEF et organisé par le RIPESS ;
– d’autres webinaires, réunions de travail et autres possibilités d’enrichissement et de mise en relation à organiser ;
– la promotion d’un projet intercontinental de renforcement des capacités Erasmus+ (pour renforcer les compétences individuelles et les liens internationaux) ;
– la création (éventuellement avec le soutien d’un autre projet Erasmus+) d’un réseau informel mais structuré de jeunes impliqués dans des initiatives d’économie sociale et solidaire.

Rapport de la réunion de l’AG : Le groupe Jeunesse et ESS de l’AG du RIPESS comprenait Francesco Capellini, Sofia Pereira, Carolina, Nina, Juliette, Andrea Rodriguez et Davide Tonon. La réunion a permis de réfléchir sur la position des jeunes autour de l’ESS. En général, les jeunes sont de plus en plus conscients de l’économie sociale et solidaire et de ses avantages, cependant, il est vrai qu’il y a un manque d’information sur certains sujets – par exemple, sur la façon de créer une coopérative ou sur les avantages du commerce équitable. D’autre part, l’idée de l’importance de créer une convergence entre les jeunes et la nécessité de renouveler l’ESS pour la rendre plus attrayante pour les nouvelles générations, a également été suggérée, car dans certains cas elle peut être considérée comme quelque chose d’obsolète. Enfin, la nécessité de connecter l’ESS avec les mouvements sociaux de base, qui sont principalement promus par les jeunes, et bien sûr le désir de continuer à travailler à la clarification des défis et des opportunités, ont également été discutés.

La coopération territoriale

Description : Dans un monde qui change et réinvente l’engagement social, le développement personnel et les méthodes de travail, être capable de coopérer est une compétence clé que chacun peut assimiler, tout au long de la vie. Le contexte de la crise sanitaire favorise la nécessité de réinvestir les territoires et les jeunes générations.

De nombreuses personnes et structures coopèrent à l’échelle territoriale dans les zones urbaines et rurales, par la mutualisation des moyens, des événements collectifs, des lieux partagés, des projets culturels collaboratifs ou des réseaux territoriaux regroupant des organisations de l’économie sociale et solidaire. Nous expérimentons des approches coopératives pour le développement local, qui sont créatives, évolutives et innovantes.

Comment la coopération territoriale est-elle mise en œuvre ? Quelles sont les compétences, les outils ou les méthodologies nécessaires pour mettre en œuvre ou améliorer les pratiques ?

Nous proposons de réfléchir ensemble à ces thèmes, sur la base des résultats précédents du projet AJITeR et dans le cadre du lancement du projet COOPTERR. Ce projet Erasmus+ regroupe six organisations, dont le RIPESS Europe et plusieurs membres du réseau (Fekete Sereg, Solidarius Italia, CRIES…) et vise à élaborer des outils et des méthodes de formation à la coopération territoriale, enjeu clé pour le développement local, la diversité et le vivre ensemble en harmonie.

Rapport de la réunion de l’AG :

L’atelier a été l’occasion de lancer le projet ERASMUS+ – COOPTERR Formation sur les pratiques de coopération territoriale à travers la culture et l’ESS – réalisé par plusieurs membres de/et du RIPESS EUROPE (CRIES, FEKETE SEREG, SOLIDARIUS ITALIA, UFISC). Il a également permis de partager les résultats d’un projet sur les zones rurales et la jeunesse (AJITeR réalisé par l’UFISC) qui met en évidence l’importance de la coopération territoriale locale.

Les participants ont discuté de la nécessité de la coopération territoriale, renforcée dans le contexte de la crise actuelle. Ils ont partagé leurs propres expériences et pratiques en matière de coopération territoriale et ont entamé une réflexion sur les leviers possibles (objectifs clairs, formation, moyens…).

Ces différents éléments nourriront le projet collaboratif COOPTERR, en termes d’outils et de méthodologies nécessaires à la coopération au sein d’un territoire.

This post is also available in / aussi en: AnglaisEspagnol

FMSTE 2020: rejoignez !

RIPESS EU on FB

Ressources

<a href=”http://www.socioeco.org”><img src=”https://www.ripess.eu/wp-content/uploads/2015/11/socioeco.png”></a>
<p><p>
<a href=”http://www.reliess.org”><img src=”https://www.ripess.eu/wp-content/uploads/2015/09/reliess2.gif”></a>
<p><p>
<a href=”http://www.unsse.org”><img src=”https://www.ripess.eu/wp-content/uploads/2017/10/UNSSETF.jpg”></a>

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.