Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Le Pacte de croissance sur l’ESS: pas convainquant
décembre 14, 2018
0
Communiqué commun Collectif des Associations Citoyennes / Mouvement pour l’Économie Solidaire
La présentation du plan du gouvernement français pour le « développement de l’ESS  » n’a pas convaincu les acteurs de terrain qui ont publié en commun une tribune pour faire savoir pourquoi ce plan ne correspond pas à leurs attentes.
MES : Notre engagement pour une transition écologique citoyenne
novembre 6, 2018
0

Extrait de l’édito para Bruno Lasnier, coordinateur national du MES (Mouvement pour l’Economie Solidaire)

Novembre, Mois de l’ESS ! Un temps pour promouvoir une autre manière de concevoir l’économie, au service des humains et de la planète pour plus de justice sociale et un monde durable ! Nous en avons bien besoin car jamais le modèle de la social-démocratie et des droits universels n’a semblé aussi mis à mal. L’arrivée au pouvoir d’un candidat de l’extrême droite au Brésil en est la démonstration claire : Une alliance s’opère chaque jour entre un néolibéralisme prêt à tout « marchandiser » creusant davantage le ravin de l’inégalité des droits, des richesses et des ressources, et un fondamentalisme identitaire qui prend aussi bien des formes religieuses, xénophobes ou nationalistes.

Si l’Economie Solidaire a l’ambition de devenir un espace de résistance face à cette menace démocratique, sociale et écologique, elle doit changer d’échelle, devenir une force ample et fortement portée par la société civile. Et ce, au-delà des activités économiques d’utilité sociale et d’intérêt général que remplissent les entreprises et organisations relevant de l’ESS. Plus que jamais, il nous faut coopérer de manière ouverte pour renforcer des convergences efficaces entre nos mouvements, nos luttes et de nouvelles formes d’organisations portées par les jeunes générations. Nous avons besoin de relier des univers différents, de nous relier et mettre en perspective notre projet commun (convivialistes, ESS, mouvements de la transition écologique, mouvements sociaux, syndicats, collectifs précaires /migrants/ culture …).

Belle réussite les 19 et 20 octobre 2018, dans les locaux de la Fondation pour le Progrès de l’Homme ! Nos rencontres « Coopérer pour se renforcer » ont réuni nos réseaux adhérents et des réseaux alliés convaincus, qu’au delà du constat partagé des embûches multiples que rencontrent les organisations militantes,, les enjeux sont de porter un projet fort de transformation sociale, économique et écologique. Pour Le Mouvement pour l’Economie Solidaire et ses partenaires, il s’agit de porter une vision stratégique et politique claire : entreprendre et organiser le Bien Vivre sur un territoire au service d’une société que l’on souhaite TRANSFORMER ! Pour plus de justice sociale, plus de citoyenneté économique et plus d’engagement pour la transition écologique ! Le « comment » on procède importe autant que la « finalité » prévue!

Nos échanges ont porté sur les nombreux moyens et expertises que nos réseaux possèdent et sur le partage et la mutualisation de ceux-ci en vue d’une convergence ambitieuse pesant au quotidien. La production, la distribution de services et de produits doivent s’organiser de manière éthique, écologique et solidaire dans le respect des besoins fondamentaux des personnes comme des droits humains.

Quand beaucoup ne savent plus dire ce qu’est l’économie, tant elle leur échappe, il devient urgent d’expliquer, se ré-approprier celle-ci (éducation populaire, pouvoir d’agir, empowerment), comme d’oser parler de l’argent et de sa circulation. Et cela suppose de s’obliger à débattre, accepter la discorde pour partager une analyse, qui puisse être commune tout comme cela sous-entend le droit à évaluer ce qui est bon pour soi et les autres sur son territoire et dans le monde. L’évaluation de l’utilité sociale/impact social est par essence située au cœur de la société civile, les techniques à l’œuvre ne sauraient ignorer ce détour méthodologique obligatoire vers la citoyenneté et la démocratie.

Il a été réaffirmé lors ce temps de travail, plusieurs points. Nous devons être les ambassadeurs de nos actions et de nos réussites. Nous devons réinscrire notre engagement dans une histoire et renforcer notre message en clarifiant à la fois ce à quoi nous nous opposons, mais aussi ce que nous voulons construire. Etre plus clairs, mais aussi plus fermes. Il nous appartient de soulever avec force la question de la gouvernance des communs, et de promouvoir des modes de régulation et d’organisations pertinents déjà expérimentés sur des territoires (eau, terre, services, numérique etc..).

Développer des solidarités réelles au sein de l’écosystème de l’ESS est également un enjeu. Cela suppose de « parler vrai » entre petites, moyennes et grandes organisations. Engager un dialogue sincère et éthique sur les pratiques, les modes de financements, la lucrativité limitée, les questions de taille d’entreprises pour être en mesure de construire de nouveaux modèles solides et résilients.

Face à l’urgence sociale et environnementale, la société civile n’est pas en arrêt. Emerge une dynamique portée par la jeunesse, consciente et motivée pour changer la donne, Alternatiba en est un exemple ! Et pour le Mouvement pour l’Economie Solidaire, c’est enthousiasmant puisqu’il y a matière à transmettre des savoirs et modes de faire dans une démarche d’éducation populaire. Mais plus encore, c’est l’opportunité de créer de nouvelles expérimentations avec une génération de jeunes prêts à inventer de nouvelles formes d’organisation de vie individuelle et collective et de porter haut et fort l’Economie Solidaire comme moyen de transformation sociétale.

Pour accéder à la Lettre d’information, cliquer ici.

Toulouse: Valoriser l’utilité sociale, mesurer l’impact social ? Cours de formation ESS
septembre 12, 2017
0
Adepes (France)Adepes (France)
Dans un contexte de tarissement des fonds publics à destination des organisations d’intérêt général et de développement d’outils financiers en faveur d’un investissement socialement « rentable », l’État et les financeurs publics et privés sont de plus en plus en demande d’indicateurs. Vous-même êtes soucieux d’assurer une cohérence entre votre objet social, votre gouvernance interne et externes (parties prenantes) et votre modèle économique.

Vous êtes une structure de l’ESS

– désireuse d’inclure une démarche d’évaluation dans votre démarche globale, valoriser votre utilité sociale/sociétale, vos bonnes pratiques, démontrer votre potentiel de développement ? Engager une amélioration continue de vos pratiques ?

– souhaitant allier Utilité sociale et RSE/RSO (responsabilité sociale) ?

– avec l’optique d’améliorer vos pratiques internes et externes et votre responsabilité sociétale vis-à-vis de vos membres, de la société civile, de vos partenaires, de vos clients ou usagers ?

Venez découvrir les cadres théoriques et pratiques de l’évaluation, de l’utilité sociale, de la mesure d’impact social à l’audit social.

Read more

Pour un printemps 2017 citoyen
juin 7, 2016
0

A un moment de fortes mobilisations sociales, de luttes contre la répression sécuritaire et d’expression décidée de mouvements citoyens, dans lesquelles nous sommes engagé-es, nous avons invité les réseaux de convergence autour de l’ESS, à un temps de rencontre le 17 mai dernier. En effet, la démocratie est en danger. Les citoyens et citoyennes désenchanté-es se détournent de la démocratie représentative, tenté-es par l’aventurisme politique et le repli sur soi. Les contre-pouvoirs sont attaqués et ont une influence limitée. Pourtant les citoyen-nes s’organisent et partout émergent des initiatives qui sont autant d’alternatives au système ankylosé, perverti et inéquitable que la dérive ultralibérale a engendré.

Read more

12 et 13 juin, Congrès national du MES

L’Économie Solidaire c’est vous !

Mobilisons nous pour construire un monde solidaire !

Parce que nous voulons un avenir solidaire, nous appelons à la résistance et à la convergence de tous ceux qui défendent les droits fondamentaux, la démocratie économique, la justice sociale et la transition écologique.

Le MES membre du RIPESS vous invite à venir partager réflexions, analyses et actions lors de notre Congrès national à Toulouse les 12 et 13 juin 2015, pour construire ensemble une société plus solidaire !

 Les membres du Conseil d’Administration du MES   : ADEPES (Agence pour le Développement et la Promotion de l’Économie Solidaire – Région Midi Pyrénées),ALICECOOP, ARDES (Association Régionale pour le Développement de l’Économie Solidaire – Basse Normandie), APEAS (Agence Provençale pour une Économie Alternative et Solidaire – Région PACA), APES (Acteurs pour une Économie Solidaire – Région Nord Pas de Calais), , CESIF(Collectif pour l’Économie Solidaire en Ile de France), CRESOL (Centre Réseau Économie Solidaire – Région Centre),ADEL (Agence pour le Développement de l’Économie Locale), MIRAMAP (Mouvement interrégional des Amaps), INSTITUT NOVETAT, Route des Sels, UFISC (Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles).CRIDA ( Centre de Recherche et d’information sur la Démocratie et l’autonomie).

Alors que les inégalités entre les personnes et entre les territoires se creusent, le chemin immense et semé d’embûches de la transformation vers une société plus respectueuse des humains et de la planète s’impose comme un impératif.

Depuis les années 70, les initiatives d’Économie solidaire en réponse aux préoccupations des citoyens et aux défis actuels de notre société se développent chaque jour davantage. Elles agissent pour le renforcement du lien social et de la dignité des personnes, la transition énergétique et écologique, des pratiques démocratiques renouvelées, mobilisant les citoyen-ne-s, révélant leur créativité et leur pouvoir d’agir, contribuant aussi à la création de richesse, d’emplois et d’innovations socio-économiques.

Read more

Pas d’économie solidaire sans démocratie, pas de démocratie sans liberté de la presse
janvier 12, 2015
0

Communiqué du MES (Mouvement pour l’Economie Solidaire):

En assassinant les grandes figures de Charlie Hebdo, les meurtriers ont signifié que la liberté d’expression peut se payer par la mort. C’est extrêmement grave, quelles que soient les motivations avérées des criminels dont on ne sait rien en dehors des suppositions liées à quelques indices. Un tel crime a de toute façon comme conséquence potentielle de répandre la peur et d’engendrer des réponses absurdes de rétorsion à l’égard des personnes de confession musulmane.

L’économie solidaire est fondée sur la démocratie dont la liberté d’expression est un prérequis. Les acteurs de l’économie solidaire œuvrent à créer des conditions du bien vivre grâce à la prise en compte des besoins fondamentaux de tous les êtres vivants pour construire une société du respect mutuel qui permet à chacun liberté de circulation, d’expression et d’existence.

Le Mouvement pour l’Économie Solidaire se tiendra toujours aux côtés de ceux qui défendent ces valeurs et adresse toute l’expression de sa profonde fraternité à tous ceux qui sont endeuillés par l’attentat inique fait à l’intelligence et à la joie de vivre dont ont été victimes ceux qui sont tombés sous les balles de la haine.

Le texte complet: http://le-mes.org/Rendre-hommage-et-dire-non

Voir aussi: Bernard MARIS était un militant de l’économie sociale et solidaire

Aller à la barre d’outils