Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
582
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
AG2019
AG2019
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
Membres
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Bienvenue aux 4 nouveaux membres du Réseau RIPESS Europe !
septembre 6, 2019
0

L’Assemblée Générale du RIPESS Europe s’est tenue du 4 au 6 juillet 2019 à Lyon. Une occasion pour ses membres de se rencontrer physiquement pour élaborer leur stratégie en tant que réseau mais aussi échanger sur les questions prioritaires ainsi que les projets en cours et futurs du RIPESS Europe.

Depuis près de 10 ans, le RIPESS Europe s’étend chaque année avec l’arrivée de diverses organisations territoriales et sectorielles. Cette année, 4 demandes d’adhésion ont été reçues et votées en AG, ajoutant ainsi 3 nouveaux pays à la liste des pays représentés : l’Irlande de l’Ouest (République d’Irlande), l’Autriche et la Russie.

Voici une courte présentation des nouveaux membres :

AAE (www.aae.ie)– An Ait Eile Cooperative of Ireland

Représentée ici par Eamon Molonay et Kevin Flanagan, An Áit Eile (AAE) une entreprise sociale coopérative basée à Galway dans la région ouest de la République d’Irlande. L’Áit Eile est une expression gaélique pouvant être traduit L’autre endroit. L’AAE a vu le jour en 2015 sous la forme d’une association culturelle d’artistes, de musiciens et d’interprètes collaborant avec les communautés dans le cadre d’événements et de projets traitant de questions sociales, écologiques et de santé mentale. Aujourd’hui, en tant que coopérative, elle est constituée tant par des individus par des organisations communautaires.

L’AAE part du postulat selon lequel les travailleurs des secteurs culturel et social sont souvent confrontés à la précarité et aux défis liés travail indépendant. En outre, les petites organisations communautaires sont également confrontées à l’enjeu de la régularité et la durabilité de leur emploi mais aussi aux exigences bureaucratiques croissantes. En réponse à ces problèmes collectifs, l’AAE cherche à fournir des solutions coopératives. Ayant acquis le statut de coopérative en 2019, elle est désormais l’une des premières coopératives d’Irlande à adopter un modèle multipartite. Cela signifie que la coopérative compte différents types de membres : membres travailleurs, membres utilisateurs, membres investisseurs et membres fondateurs. Toutes ces catégories de membres sont représentées au conseil d’administration de l’AAE. Leur approche correspond en ce sens au modèle du FairShares.

KSOE (www.ksoe.at) – Katholische Sozialakademie Österreichs of Austria

KSOE (Académie sociale catholique d’Autriche) est un établissement d’éducation et de conseil. La pensée et l’action socio-éthiques en sont les principes directeurs. Elle a pour objectif de soutenir les individus et les organisations qui sont activement impliqués dans le changement social. « En tant que KSOE, nous sommes heureux d’avoir eu l’occasion de devenir le premier membre de RIPESS Europe en Autriche. Nous espérons que d’autres réseaux et organisations suivront« , déclare Markus Blümel, représentant du KSOE et coordinateur d’un cours sur l’économie solidaire. « L’économie solidaire s’est développée en Autriche au cours de la dernière décennie. KSOE soutient des individus et des groupes dans la création de nouvelles organisations d’économie solidaire et dans leur transformation. […] En faisant partie du réseau RIPESS, nous sommes sûrs de pouvoir renforcer l’économie solidaire en Autriche et dans toute l’Europe.« 

NETZ (www.netz-bund.de) – NETZ für Selbstverwaltung und Selbstorganisation e.V.

NETZ est une association allemande pour la promotion et le soutien de l’auto-organisation et de l’économie solidaire.  Représentée à l’AG par Elisabeth Voss, elle a été fondée en 1986 en tant qu’organisation impulsant des réseaux locaux de soutien à l’entraide, des réseaux d’entreprises contrôlées par les travailleurs et d’autres fédérations sectorielles comme les centres sociaux culturels et les organismes de formation en Rhénanie du Nord-Westphalie. En 1989, NETZ a décidé d’adopter une approche nationale et d’autres organisations régionales et sectorielles ont rejoint l’organisation.  Dans un souci de mutualisation des frais et d’accroissement de la capacité du NETZ à offrir des services à tous ses membres, les petites entreprises écologiques et sociales et les travailleurs indépendants peuvent aussi prétendre au statut de membre. Enfin, NETZ offre aujourd’hui encore son expertise pour promouvoir et soutenir les initiatives de grassroots et l’économie solidaire à travers la mise en réseau d’acteurs de terrain. Elle se structure ainsi en plusieurs réseaux régionaux indépendants, en plus du réseau Berlin-Brandenbourg et  Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

TPABA (www.trava.education) – Trava Education of Russia

TRAVA est une organisation basée dans la ville de Saint-Pétersbourg en Russie. Elle promeut le partage d’expériences de transition, d’auto-organisation menées par les citoyens et l’éducation menée par les pairs. TRAVA – littéralement grassroots (expérience de terrain), a débuté à l’été 2014 avec 33 conférences et ateliers sur des petits projets, la notion de ville et et sur l’ « auto-développement » dans les parcs, places et remblais. Depuis lors, ils organisent régulièrement des événements éducatifs sur des thèmes politiques et culturels dans des lieux conviviaux.

Food saves the world est un des projets menés par TRAVA, dans la lutte anti-gaspillage alimentaire avec une restauration à partir de nourriture sauvée de la poubelle, des cours de cuisine à partir de restes alimentaires, des conférences, actions publiques et articles sur l’activisme alimentaire. Map for People est un autre de leur projet, et s’inscrit dans la tendance du mapping (cartographie). Ils ont réalisé une carte destinée aux consommateurs pour répertorier les établissements où les touristes peuvent manger, boire, acheter des souvenirs et des vêtements tout en soutenant des projets locaux qui respectent les principes de responsabilité sociale, environnementale et éthique. Il s’agit d’un projet de recherche et d’éducation basé sur le modèle du peer-to-peer.

Aller à la barre d’outils