Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
582
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
AG2019
AG2019
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
Membres
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Croatie: 4ème Conférence sur la Good Economy

La 4ème Conférence sur la Good Economy a eu lieu pendant 3 jours pleins avec de nombreuses interventions, discussions libres et un atelier pratique. En plus des 140 entrées payantes, avec les membres de ZMAG, les invités à la conférence et les intervenants, les journalistes et les collaborateurs, ce sont plus de 200 personnes qui ont participé à la conférence; dit autrement c’est le plus grand événement de ce type en Croatie ouvert à tous et à toutes. A la conférence, étaient présents de nombreux invités de pays de la région des Balkans et 11 intervenants principaux internationaux. En plus du programme principal cette année, nous avons aussi organisé un atelier pratique sur la bioarchitecture dans notre local le centre éducatif éco-social Recycled Estate.

Par ailleurs, comme chaque année nous avons publié un nouveau rapport Good Economy in Good Stories qui comporte 9 nouvelles meilleures pratiques de Croatie.

Les principaux thèmes abordés lors de la conférence de cette année avaient été sélectionnées pour être en phase avec la situation actuelle en Croatie et les sujets brûlants du moment : les pratiques d’”économie collaborative”, le concept d’une “usine ouverte” aux mains de ses ouvriers, les entreprises sociales écologiques, les hôtels gérés par des ex immigrants et réfugiés, des exemples inspirants de gouvernance participative au sein d’une ville comme concept de communs, et les plateformes coopératives – un mouvement pour la gouvernance démocratique, la propriété collective et pour le futur un secteur du travail plus équitable, basé sur la riche tradition des coopératives et les nouvelles technologies du 21ème siècle. Les participants à la conférence ont saisi l’opportunité de participer activement au programme de la conférence , ce qui a pu se voir dans les nombreuses questions posées aux principaux intervenants et les longues discussions qui en sont ressorties.

La Conférence une fois encore s’est positionnée comme un espace central pour le rassemblement/partage/collaboration de tous ceux et toutes celles intéressées par la solidarité et les modèles de good economy. Cela vaut la peine de mentionner aussi que les personnes d’autres villes en Croatie et de la région des Balkans viennent de plus en plus nombreux chaque année. La Conférence n’a pas simplement l’objectif d’informer et de rassembler des gens, mais aussi de mettre l’accent sur des solutions pratiques aux problèmes de chaque jour et aux défis auxquels les citoyens ordinaires doivent faire face. Et cet objectif s’est réalisé grâce aux réactions des participants.

Ce qu’on a pu remarquer cette année en particulier, c’est le nombre de « citoyens » ordinaires, des gens qui considèrent la conférence comme ce qu’elle se veut – ouverte à tous ceux et celles qui s’intéressent à la Good economy. Avec cet impact, la conférence n’a pas seulement réussi sa vocation habituelle de rassembler les « convaincus » mais s’est transformée en un espace pour que les acteurs qui ne font pas partie actuellement de la scène soient informés et éduqués et qu’au sein de la conférence ils rencontrent de nouvelles personnes et de futurs collaborateurs.

Plus d’informations en croate ici

 

Zagreb, La seconde conférence sur « Good Economy »
avril 23, 2015
0

La seconde conférence sur « Good Economy » a été organisée du 19 au 21 mars 2015 à Zagreb en Croatie par le réseau écologiste ZMAG croate.

Cette conférence a réuni une grande diversité d’intervenants et a abouti à des échanges créatifs, sous la direction du charismatique Drazen Simlesa, le personnage clé derrière cette initiative intéressante.

Les trois thèmes principaux, axées sur les finances alternatives, le budget participatif et la souveraineté alimentaire sont profondément ancré dans l’économie solidaire. La complémentarité des intervenants a permis l’enrichissement des échanges et des réflexions.

Carlos de FREITAS, a animé une conférence passionnante sur les alternatives bancaires et la puissance des monnaies locales, illustrée par l’exemple de la « Banque de Palmas ». Des interventions concernant les banques éthiques dans divers pays d’Europe ont aussi eu lieu, comme par exemple celui de  Goran Martic en Croatie. Carlos Freitas est intervenu à la fois le premier et le troisième jour, en apportant un rayon d’espoir  sur la possibilité d’une finance alternative.

Giovanni Alleretti, l’expert mondial sur la participation budgétaire, a clairement expliqué, comment les collectivités peuvent devenir autonomes grâce à la démocratie participative. Cela inclut la sensibilisation de la jeunesse sur la participation budgétaire comme moyen de formation à la citoyenneté. Cette conférence, a été enrichie par l’exemple concret de la ville de Cascais, près de Lisbonne, donnée par Isabel Xavier Canning.

Le deuxième jour, John Restakis, qui est devenu membre du Conseil de restructuration de l’économie Grecque, après avoir vécu plus de vingt ans au Canada a fait un discours fascinant sur la marche à suivre pour trouver l’équilibre entre l’économie et l’Etat. Pour cela, il préconise la combinaison d’un cadre durable, d’une forte implication de la société civile et des entreprises sociales. En dépit des quelques désaccords et de profondes réflexions qui ont émergé pendant le dînée, il était impossible de prendre en faute l’image globale présentée.

Judith Hitchman est ensuite intervenue, en insistant sur le rôle que joue l’économie solidaire dans le changement de paradigme, à l’aide de diverses illustrations et en particulier à travers l’étude de cas sur la souveraineté alimentaire et l’agriculture supporté par la communauté (CSA dont les membres de Croate font partie de Urgenci). Ceci, s’est prolongé le lendemain par la présentation des initiatives locales de nourritures de qualité.

La conférence était diversifiée et très enrichissante. Nous espérons accueillir prochainement les membres des collectifs croates, qui rassemblent aujourd’hui plus d’une douzaine de groupe différent ainsi qu’un grand nombre de projet de Croatie au sein du réseau RIPESS Europe.

Pour plus d’information voici le lien vers le site officiel de l’événement (Cliquez-ici)   (en Croate)

Aller à la barre d’outils