Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
582
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
AG2019
AG2019
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
Membres
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Le nouveau gouvernement finlandais va promouvoir le modèle d’entreprise coopératif
novembre 4, 2019
0
https://pellervo.fi/english/2019/10/29/the-new-government-in-finland-is-going-to-promote-the-cooperative-business-model/

Article de Pellervo, 20/10/2019, par

Publication du programme du gouvernement le 3 juin 2019 à la Bibliothèque centrale d’Oodi. Sur la photo : Pekka Haavisto, Juha Sipilä, Antti Rinne (Premier ministre), Li Andersson et Anna-Maja Henriksson (Zache[CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)])

La Finlande a élu un nouveau gouvernement cette année et, en juin 2019, elle a publié le programme gouvernemental intitulé « Finlande inclusive et compétente – une société socialement, économiquement et écologiquement durable ».

Le programme comporte plusieurs entrées relatives à la promotion des coopératives, ce qui constitue un bon point de départ pour les années à venir. La première et la plus importante entrée est celle où le gouvernement dit : « la formation de coopératives sera encouragée ».

Le programme comprend également des entrées plus détaillées. « La continuité des activités sera assurée en cas de changement de propriétaire. Cela prendra également en compte les situations où les opérations commerciales sont poursuivies par des membres du personnel. » Il s’agit d’une idée antérieure d’un député selon laquelle les coopératives conviendraient dans ce genre de situation.

Les coopératives d’habitation sont également mentionnées : « Nous allons promouvoir et soutenir les coentreprises de construction et la construction coopérative. Nous poursuivrons les projets pilotes de coopératives d’habitation en cours et rédigerons un projet de loi sur les coopératives d’habitation. »

Le gouvernement examinera la nécessité de modifier la législation du point de vue de la transformation du travail. Il s’agit des entrepreneurs et des indépendants, de l’économie de partage et de plate-forme, des nouvelles formes de travail à façon et des coopératives.

Le programme stipule également que les expériences de collaboration entre l’État, les conseils régionaux, les municipalités et les entités et organisations privées seront encouragées sur une base volontaire, et que de nouveaux modèles de financement seront explorés pour celles-ci. Il s’agit d’une étude réalisée par Pellervo Economic Research PTT sur le rôle des coopératives et des ONG.

Il y a aussi un lien évident avec les coopératives dans d’autres régions : « Un programme d’appropriation nationale sera formulé pour soutenir la croissance en fournissant les moyens de construire une base de propriété finlandaise plus forte, plus diversifiée et plus égale.

Intéressant et important du point de vue des coopératives sont également les passages qui disent que les conditions de vie et l’esprit d’entreprise doivent être garantis dans toutes les régions de la Finlande dans une diversité de façons et les possibilités seront fournies pour la croissance et le renouvellement des entreprises, avec une attention particulière aux besoins des différents types de sociétés.

Beaucoup d’autres parties incluent des possibilités pour les coopératives ainsi que des données sociales et sanitaires (coopératives sociales et sanitaires), des industries créatives, la promotion de l’industrie du bois et l’amélioration des conditions de fonctionnement du secteur alimentaire et la nécessité d’assurer un système alimentaire durable dans toute la Finlande.

Lire le programme complet du gouvernement en anglais : https://valtioneuvosto.fi/en/rinne/government-programme/

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Ouverture de quatre nouveaux projets de coopératives de femmes dans la Fédération démocratique du nord de la Syrie (Rojava)

Co-operation in Mésopotamia est l’un des projets majeurs et les plus réussis de la Solidarity Economy Association (SEA) Son objectif est d’encourager la solidarité internationale et la formation continue sur l’économie coopérative largement dirigée par les femmes qui se développe, malgré la guerre en cours, dans la Fédération démocratique du nord de la Syrie, communément appelée Rojava.

Le projet a commencé avec un accent sur la recherche, la traduction et l’éducation, et au cours des trois dernières années, SEA a partagé plus de 300 articles sur le site Web, organisé environ 30 ateliers dans tout le Royaume-Uni, et développé des relations solides avec de nombreux partenaires, y compris les organismes économiques des femmes à Rojava, ainsi que les coopératives et organismes coopératifs au Royaume-Uni. Le projet a reçu un engagement extrêmement positif, et le mouvement coopératif britannique est maintenant beaucoup mieux informé au sujet de son homologue à Rojava.

Voici l’article du 23 octobre 2018

Ouverture de quatre nouveaux projets de coopératives de femmes dans la Fédération démocratique du nord de la Syrie (Rojava)

Plusieurs nouveaux projets de coopératives de femmes ont vu le jour dans la région de Jazira de la Fédération démocratique du nord de la Syrie (Rojava).

Les projets sont axés sur l’agriculture, l’élevage, l’alimentation et l’habillement, et contribueront encore davantage à la prospérité économique des femmes dans la région. Elles sont situées dans la ville de Hesekê et ont été élaborées par le Comité des femmes de la Direction de l’économie de Hesekê.

Les projets sont menés en coopération et comprennent :

  • Une ferme laitière dans le village El Silêymaniyê de Hesekê, construite par 11 femmes et active depuis le 1er septembre. Duha Mihemed, l’une des femmes impliquées dans le projet, a déclaré que c’était important pour l’esprit de partenariat et pour prévenir la fraude commerciale.
  • La cuisine Inanna, qui a ouvert ses portes dans le village El Kelase de Hesekê, où les femmes préparent des aliments pour l’hiver et les vendent bien en dessous des prix du marché, et préparent des repas quotidiens. L’un des partenaires du projet, Zêneb Umer, a déclaré qu’ils allégeaient un peu le fardeau des femmes.
  • La boulangerie Ishtar  dans le quartier El Nasre, ouverte par 8 femmes

Le Comité des femmes a également soutenu le développement de l’agriculture à Hesekê en distribuant la majeure partie des terres arables de la région à 300 femmes. Ces femmes ont commencé à produire des récoltes dans ces parcelles, et des puits seront également créés dans les jours à venir.

De plus, des génératrices ont été installées le long de plusieurs rues de la ville, fournissant de l’électricité à 130 maisons chacune.

L’administratrice du Comité des femmes, Cewhera Mihemed, a déclaré qu’elle lance de nouveaux projets pour développer l’économie des femmes dans la région par le biais des coopératives.

Aller à la barre d’outils