Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
582
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
AG2019
AG2019
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
Membres
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Retour sur le séminaire européen ‘Being WISE towards EU2020 strategy!’

Les mesures actives en faveur de l’emploi destinées aux entreprises sociales d’insertion sont efficaces pour insérer les personnes défavorisées sur le marché du travail. En effet, elles permettent aux personnes défavorisées de retrouver un emploi ou une formation qualifiante tout en favorisant l’augmentation de l’estime et de la confiance en soi via un parcours d’insertion adapté. En choisissant le modèle de l’entreprise sociale d’insertion, les autorités publiques transforment les coûts [i] liés à la personne défavorisée en un réel investissement générant un retour économique [ii] et social.


L’étude développée sur base de l’outil ‘Impact WISEs’ d’ENSIE, présentée le 17 novembre 2016 au Parlement Européen, avec le soutien du Membre du Parlement Européen, Monsieur Jens Nilsson, souligne deux résultats importants:

  1. Les entreprises sociales d’insertion sont actives au coeur même du système économique, dans de nombreux secteurs d’activités et selon les conventions de ces secteurs;
  2. Les entreprises sociales d’insertion ont un taux de réussite de 65% de personnes sortant positivement de leur parcours d’insertion.

En 2015, dans les 807 entreprises sociales d’insertion (ESI) interviewées, présentes dans 9 pays de l’Union Européenne et parmi les 12.000 travailleurs défavorisés en sortie :

  • 48,5% ont trouvé un emploi dans la même ESI, dans une autre ESI ou sur le marché du travail classique ;
  • 17% sont devenus autoentrepreneur ou ont trouvé une formation qualifiante ;
  • et 35% ont d’autres sorties comme le chômage, des cas de maladie ou de décès.

Ces chiffres démontrent bien l’efficacité des entreprises sociales d’insertion et leur taux de réussite, particulièrement dans le cadre des mesures actives en faveur de l’emploi prises par les autorités pour développer ce type d’entreprises et favoriser l’insertion des personnes les plus exclues du marché du travail et de la société.
D’autres informations concernant les secteurs d’activités ou les ressources humaines des entreprises sociales d’insertion sont disponibles dans le cadre de cette étude sur la
page dédiée à la mesure de l’impact social et économiques de nos entreprises.

[i]  Les coûts liés à la personne défavorisée peuvent être : revenu minimum, allocations de chômage, frais de santé, etc.

[ii] Sur le retour économique, consultez le ‘Memoria Social 2015’ de FAEDEI et l’étude SROI du membre d’arbeit Plus.

This post is also available in / aussi en: Anglais


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.

Aller à la barre d’outils