Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Forum « un Plan B pour l’Europe »

Le RIPESS Europe était invité par Podemos pour intervenir dans un atelier sur « l’économie sociale et solidaire comme alternative pour démocratiser la production de biens et services » pendent le Forum « un Plan B pour l’Europe », le 19-21 Février 2016 à Madrid. Cet évènement faisait écho aux initiatives précédentes du « Front de Gauche » à Paris et de « Die Linke » et Varoufakis (DIEM 25) à Berlin. Initialement prévu avec Iñigo Bandrés (REAS) et Andrés Ruggeri (chercheur argentin spécialiste des entreprises récupérées), cet atelier prévu en toute fin de programme à l’autre bout de la ville a été finalement annulé. Le RIPESS Europe a quand même pu intervenir dans un autre atelier sur « les expériences et modèles de commerce alternatifs » avec Claude Girod de la Confédération Paysanne et Brid Brennan du Transnational Institute.

Il régnait une ambiance de Forum Social, en ce week-end médiatiquement monopolisé par le Brexit, sur le magnifique site de Matadero, d’anciens abattoirs reconvertis en lieu culturel. Les quelque 3 000 personnes annoncées ont pu participer à une trentaine de plénières et ateliers.

On peut globalement retenir qu’il y a une conscience évidente des mouvements de la Gauche européenne de construire une alternative à cette Union Européenne engluée dans la gestion calamiteuse des flux de migrants et des différents égoïsmes nationaux, avec pour seule vision l’austérité économique. Mais le chemin du consensus est encore long tant les scenarii évoqués par les uns et les autres divergents.

L’économie solidaire n’apparaît pas non plus très clairement comme un enjeu politique majeur des changements souhaités. Il nous reste encore beaucoup à faire pour gagner cette légitimité et mettre la question des alternatives économiques et écologiques un peu plus au cœur d’une stratégie pour une « Autre Europe » plus démocratique et solidaire en laquelle nous croyons au RIPESS Europe.

Eric Lavillunière

This post is also available in / aussi en: Anglais


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.

Aller à la barre d’outils