Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Formation initiale et professionnelle des jeunes: continuons avec un nouveau Erasmus+

A la suite du premier projet européen Erasmus+ SSE.E IVET qui s’est achevé par une rencontre internationale à Porto (Portugal) organisée en juillet 2018 par l’APDES (Agencia Piaget Para O Desenvolvimento), un nouveau projet a été soumis à l’Europe et a été approuvé. Il débutera officiellement par une rencontre de travail fin novembre à Timisoara (Roumanie) consacrée à la planification des différentes phases du projet

« Le projet vise à contribuer au développement et à l’amélioration des compétences et des aptitudes en matière d’Education et de Formation professionnelle (EFP), un besoin identifié lors du processus d’évaluation du projet précédent (SSEE : affirmer un nouveau paradigme par l’innovation des programmes de FEP), en fournissant des programmes et en renforçant les compétences des formateurs en EFP, afin de faire de l’EFP une innovation socioculturelle, interdisciplinaire et une base pour les expériences et les emplois, en commençant par la formation professionnelle, dans le cadre du développement local.

Ce projet plaidera pour l’intégration des connaissances transversales et en faisant appel à l’importance des connaissances générales et des compétences clés en plus des compétences professionnelles dans ce sous-système d’éducation et de formation des formateurs. L’adaptation et le développement de compétences et d’aptitudes en matière d’EFP et d’ESS sont plus riches et mieux adaptés aux besoins du marché du travail, permettent aux jeunes et aux adultes d’être mieux qualifiés et contribuent à la perméabilité et à la mobilité entre différents sous-systèmes d’éducation et de formation. La capacité des systèmes d’EFP à anticiper les besoins futurs en qualifications et les déficits de compétences nécessite l’inclusion de nouveaux cadres d’idées, de nouveaux paradigmes et de modèles alternatifs. C’est pourquoi le projet vise à inclure le social et la solidarité dans l’éducation des nouvelles générations d’apprenants.

Ce nouveau modèle socio-économique leur servira d’outil pertinent pour relever les défis du marché du travail (…) L’ESS en tant que modèle socio-économique alternatif dans l’UE et dans d’autres parties du monde, est enracinée dans des valeurs et des pratiques inclusives, dont nous avons grandement besoin dans une « ère de transition ». Les praticiens de l’ESS développent des alternatives dans tous les secteurs économiques dans et au-delà des modèles économiques actuels en se concentrant sur la durabilité, les besoins sociaux, la réciprocité et la solidarité. (…) L’ESS offre de nouvelles aptitudes et compétences ainsi que des méthodologies et pratiques pour créer des modèles d’entreprise, des entreprises et des coopératives nouveaux ou alternatifs. En ce qui concerne les nouvelles compétences, à l’ère de l’automatisation, le développement des compétences non techniques comme la communication, la pensée créative, l’éthique du travail, le travail d’équipe, le réseautage, la prise de décision, la flexibilité, la pensée critique et la résolution de conflits est considéré plus qu’essentiel. (…)

En s’appuyant sur les objectifs du projet, on peut présenter une triple portée :

  • Premièrement, faire de l’ESS un concept visible et familier sur le marché du travail en ce qui concerne le potentiel et les contraintes spécifiques que ce modèle socio-économique alternatif inclut.
  • Deuxièmement, donner aux formateurs et aux stagiaires tels que les jeunes sans emploi et sans formation les moyens d’acquérir de nouvelles aptitudes et compétences issues de l’ESS dans le cadre de leur tentative d’entrée sur le marché du travail.
  • Troisièmement, fournir aux formateurs en EFP, en particulier aux niveaux supérieurs, des méthodes et des outils pédagogiques innovants en mettant en œuvre une expérience pédagogique alternative (ESS en formation). Pour ce faire, le projet propose le développement de méthodologies innovantes et d’outils pédagogiques spécifiques incluant des cours de formation, une plateforme en ligne pour soutenir les activités d’apprentissage et de formation et des guides de bonnes pratiques. (extraits de la présentation du projet)

Partenaires du projet : CRIES ( Roumanie), Technet (Allemagne), DOCK Synergatikos Koinonikis Koros kai allileggyas oikonomias (Grèce),Solidarius (Italie), APDES (Portugal), MES (France) et RIPESS Europe)

This post is also available in / aussi en: Anglais Espagnol


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.

Aller à la barre d’outils