Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
EFSSE 2016: un premier pas en avant pour l’ESS en Europe

Le 28 janvier 2016 s’est tenu le premier Forum Européen de l’Economie Sociale et Solidaire organisé au sein du Parlement à Bruxelles par des parlementaires de La Gauche Unie Européenne et de la Gauche Verte Nordique (GUE / NGL)avec la participation de plus de 200 représentants et militants des réseaux et organisations de l’ESS (environ trente délégués de membres du RIPESS). Le RIPESS était invité à la séance d’ouverture aux côtés des parlementaires et de représentants de réseaux européens (Social Economy Europe, Cooperatives Europe).

Au cours de la table ronde qui a suivi, Jean-Louis Laville a rappelé l’historique de l’évolution de l’économie sociale et solidaire et notamment les changements de paradigmes sociaux, culturels, politiques qui ont transformé l’approche même de la notion d’économie. Le Conseil consultatif a produit une note conceptuelle sur « Innovation social : quelle relation avec l’économie solidaire » (pdf), qui a été distribuée pendant le rencontre.

Riccardo Petrella dans un langage sans ambiguïté a exhorté les parlementaires à «renverser la table», c’est à dire à engager un changement radical de méthodes et de conceptions dans la gestion des affaires publiques. Judith Hichman et Yvon Poirier ont dressé les perspectives internationales notamment dans la vision globale d’un post développement 2015.

Plusieurs ateliers se déroulaient, en parallèle des conférences, sur les biens communs, le rôle des nouvelles formes de financement, les innovations portées par les entreprises de l’ESS, les stratégies de lutte contre les exclusions, le contrôle démocratique dans les entreprises, les tendances actuelles des règlementations, les outils de communication, d’éducation et de formation, les enjeux écologiques, la cartographie et la mesure de l’ESS, soit 9 ateliers qui avaient pour objectif de cerner les enjeux essentiels de l’ESS.

Les intervenants des conférences de l’après-midi ont présenté les réalisations qu’ils avaient menées dans leurs contextes respectifs soit au niveau national, les ministres du travail du Luxembourg et de Grèce, soit au niveau local des responsables de collectivités territoriales du Pays Basque, de Göteborg (Suède), Lodi (Italie), Barcelone (Catalogne), Ebanka (Croatie) et Bruxelles.

Pour le RIPESS Europe, il était réjouissant de constater que les responsables politiques commencent à réellement considérer l’ESS comme une des solutions sinon la solution pour répondre aux besoins de leurs territoires.

La dernière session a accueilli exclusivement des parlementaires qui ont presque tous déclaré que pour eux le soutien à l’économie sociale et solidaire était essentiel pour résoudre les problèmes engendrés par l’ultralibéralisme installé en Europe avec les conséquences sociales et écologiques désastreuses mais qu’ils étaient plutôt minoritaires au sein des instances, même s’ils bataillaient pour faire progresser cette prise de conscience et de responsabilité auprès de leurs collègues.

Pour conclure, il faut souligner que Podemos et Syrisa ont joué un rôle moteur dans la tenue de ce Forum dont la cheville ouvrière a été Juan Péris-Mencheta Barrio que nous avions invité à participer à une des tables rondes au Congrès Solikon à Berlin, précisément sur le rôle des institutions pour la promotion de l’ESS.

Pour beaucoup des participants, acteurs de terrain, ce Forum a été l’occasion de pénétrer au sein du Parlement européen (bâtiment très imposant) mais surtout de prendre la mesure des différences et des similitudes entre les initiatives des pays présents et de rencontrer des partenaires potentiels de projet. Ce premier forum devrait donner lieu à d’autres initiatives des parlementaires qui l’ont organisé et Eric Lavillunière suivra le processus d’évaluation proposé par la GUE / NGL dans cette optique.

Un lien pour retrouver les vidéos des conférences EFSSE – European Forum on Social and Solidarity Economy – Forum Européen d’Economie Sociale et Solidaire

This post is also available in / aussi en: Anglais


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.

Aller à la barre d’outils