Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
450
597
598
93
Actu
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
AG2019
AG2019
Assemblée Génerale
Campagne
Convergence
Edito
Editorial
Education et recherche
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
GA2018
International
International @fr
Mediterranée
Membres
nc
Newsletter
Politiques publiques
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Economie de la transformation : rapport final du projet de recherche SSEDAS-SUSY
septembre 26, 2017
0
SSEDAS final report
Quand l’Europe tangue, l’ESS tient la barre
mai 8, 2017
0

Edito de Josette Combes

L’Europe tangue, elle est mise à mal par les populismes, elle est légitimement contestée par tous ceux qui considèrent qu’elle est trop inféodée aux grandes puissances financières et industrielles et elle est défendue par tous les humanistes qui ne veulent pas d’un repli nationaliste, qui ne croient pas à l’isolationnisme et imaginent plutôt un espace d’échanges, de coopérations positives et de culture du bien commun. Les défis actuels, notamment ceux de la préservation de la planète, voire de l’espèce humaine, ne peuvent pas se résoudre autrement qu’en conjuguant nos intelligences et nos forces pour échafauder ensemble les plans du futur.

Le RIPESS EU s’est donné une mission de mise en lien des acteurs de la transformation sociale pour un avenir mieux maîtrisé au bénéfice du plus grand nombre. C’est le sens des activités que nous menons et que nous continuerons de mener. Cet objectif suppose que des alliances soient entreprises avec plus ou moins de perspectives à la clé, toutes nos démarches étant avant tout des élans d’énergie à la rencontre d’autres énergies. Ainsi avons-nous participé au forum NESI (New Economy and Social Innovations) organisé à Malaga du 19 au 21 avril par un nombre important d’organisations de la transition énergétique et sociale. La divergence des visions et opinion a permis des débats riches et un échange d’idées allant de l’entreprenariat social à l’Economie Solidaire, le forum réunissant beaucoup de personnes de bonne volonté qui participent activement à la rénovation du logiciel de la pensée économique.

Le Forum a accueilli 700 personnes venues de 43 pays. Une  charte a été  élaborée (le RIPESS a participé à sa rédaction) et « 100 actions pour changer le monde » ont émergé des nombreux ateliers organisés. Il y aura sans doute des suites notamment sur la thématique des biens communs.

Les 22 23 et 24 mai, à Marrakech (Maroc), le RIPESS Europe participera au Forum International de l’Économie Sociale et Solidaire intitulé « Engagement, citoyenneté et développement : comment former à l’ESS », organisé par le Réseau Inter universitaire de l’ESS (RIUESS) en partenariat avec les homologues du RIPESS au Maroc (REMESS) et en Afrique (RAESS). A la fin du forum qui rassemblera plus de 150 chercheurs francophones d’Europe et d’Afrique, les différents réseaux ont prévu une rencontre pour échanger sur les éventuelles coopérations futures dans le domaine de la formation.

Enfin, au nombre des manifestations importantes à venir, l’Assemblée générale qui se tiendra au cours du  4ème congrès du RIPESS EU  organisé à Athènes par un collectif d’acteurs grecs en partenariat avec le RIPESS Europe. C’est une très belle occasion de revenir dans la capitale grecque après notre première visite auprès de Solidarity4all en 2014, alors que l’ESS se cherchait sans même se donner encore une définition réelle. Depuis elle s’est beaucoup développée dans un pays où elle représente, plus encore qu’ailleurs, un oxygène nécessaire à la survie des citoyens asphyxiés par les mesures d’austérité imposées à leur pays. Cette manifestation  promet d’être riche en contenus, en occasions de débat et en festivités joyeuses. Saluons l’inventivité de nos amis grecs qui l’ont intitulée Universse 2017. Nous espérons vous y retrouver nombreux et que la belle énergie des inventeurs du futur y circulera en toute sérénité.

Medias: STIR (UK) La boite à outils communautaires Numéro Spécial
mai 5, 2017
0

Notre édition de printemps 2017 est une boîte à outils communautaire de méthodes et articles illustrés pour soutenir davantage de changements conduits par la communauté. Avec tant de communautés maintenant prêts à utiliser les circuits  locaux et  la gouvernance coopérative, nous avons décidé d’inviter les praticiens de premier plan à présenter leurs outils et à expliquer leurs fonctionnements.

Comment s’engager dans sa communauté locale? Une des façons de commencer est de co-créer un modèle économique local. Cet outil consiste à rassembler les gens pour explorer comment modifier les stratégies d’approvisionnement dans les établissements d’ancrage locaux, les possibilités de substitution des importations et la façon de soutenir les entreprises locales. C’est un outil vraiment utile qui vous permet d’identifier les besoins locaux et de construire une stratégie sur la façon d’y arriver, sans assumer ce dont la communauté a besoin.

Pour vous  aider à le mettre en place, ce numéro aborde différentes thématiques:

– Qu’est-ce qu’une communité économique de développement ?

– Comment créer un plan économique local?

– Comment prendre des décisions en ligne?

– Comment faire fonctionner un espace communautaire ?

– Comment configurer une coopérative communautaire?

 

Vous trouverez plus d’informations sur ce lien:

Https://www.stirtoaction.com/issues/issue-17

Vous trouverez plus d’informations spécifiques à l’ESS dans le numéro précédent:

https://www.stirtoaction.com/issues/issue-16

 

A propos du magazine:

En 2013, nous avons lancé le magazine STIR, un magazine trimestriel de nouvelles idées économiques et d’art original. Nous publions des contributions internationales sur le mouvement coopératif, les biens communs mondiaux, l’économie solidaire et de nombreuses autres pratiques politiques émergentes. Au-delà du commentaire politique traditionnel, nous explorons les alternatives inspirantes et viables qui représentent un sérieux défi pour la crise politique actuelle.

Le magazine STIR explore la propriété de la communauté, les coopératives, l’économie post-croissance, la souveraineté alimentaire, les finances alternatives, le changement juridique et social, les données ouvertes, l’activisme culturel, la production entre pairs et l’avenir du travail.

 

Sources: https://www.stirtoaction.com/

Maroc: Forum International de l’Economie Sociale et Solidaire
mai 3, 2017
0

Ce Forum, dont l’objectif de faire dialoguer les acteurs, du Nord au Sud, autour de la formation à l’Économie Sociale et Solidaire, est un projet principalement issu d’une coopération franco-marocaine fructueuse entre l’Université de Haute-Alsace et l’Université Cadi Ayyad de Marrakech. Lors de cette rencontre organisée à Marrakech, associations, entreprises, institutions publiques, mais aussi étudiants et universitaires, de France, du Maroc et plus largement du Maghreb et d’Afrique subsaharienne, sont invités à échanger et débattre de la formation et de la recherche-action en Économie Sociale et Solidaire (ESS), dans une perspective internationale.

L’ESS EN MOUVEMENT

C’est une dynamique internationale, orchestrée par les réseaux de l’ESS, qui porte aujourd’hui ses fruits : le Réseau Interuniversitaire de l’ESS (RIUESS), le Réseau de recherche Développement Durable et Lien Social (2DLiS), le Réseau Marocain de l’ESS (REMESS), le Réseau Africain de l’ESS (RAESS) et le RIPESS Europe ont contribué à la création de ce Forum, avec les universités de Marrakech et d’Alsace. Conjointement, ils ont tissé des liens et imaginé des démarches pour mettre l’ESS en mouvement, du Nord au Sud, en s’adaptant aux contextes et aux territoires. Tous partagent l’ambition de développer la professionnalisation de l’ESS, sur la base de valeurs et de pratiques solidaires, environnementales et démocratiques, ainsi que sur la capacité de chacun à innover pour les mettre en oeuvre.

LA CIBLE DES JEUNES

Ce Forum international, s’il s’adresse à tous, cible les jeunes et futurs acteurs de l’ESS en les confortant dans leurs engagements et en les interpellant sur les enjeux et les perspectives de l’ESS. D’ores et déjà, les étudiants du Master ESS de l’UHA de Mulhouse et les étudiants du Master marocain prennent une part active à l’organisation de l’événement, tandis que la radio mulhousienne MNE, qui diffusera l’événement en direct, est en lien avec les médias du Maghreb. Lieu de rencontres transversales, le Forum se veut accessible et ouvert pour susciter des échanges constructifs.

TROIS JOURS POUR LA « FORMATION-RECHERCHE-ACTION »

À L’ESS L’expression « formation-recherche-action » illustre parfaitement la démarche interactive et la dynamique d’amélioration continue qui animent les participants au Forum : près de 100 communications scientifiques et 60 témoignages d’acteurs sont annoncés ! Parmi les intervenants très attendus, citons l’économiste canadienne Marguerite Mendell, le chercheur Jean-Louis Laville et l’expert Abdeljalil Cherkaoui de l’Institut Panafricain de Développement et du Réseau ESS marocain. Un programme foisonnant se prépare autour de tables rondes, débats, témoignages, conférences, stands, expositions…, autant d’espaces d’expression pour un Forum solidaire et démocratique qui décloisonne les univers et les territoires.
Le Forum international de l’ESS est principalement soutenu par la Fondation de France, le Ministère Marocain de l’Artisanat et de l’ESS, l’Office de Développement de la Coopération, le Groupe Up, le Groupe MACIF et la Caisse des Dépôts.

Plus d’informations: www.forumess.com

Au revoir Eva
avril 28, 2017
0

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de notre collègue Prof. dr. Éva G  Fekete le 24 avril dernier. Elle a été un des membres fondateurs du RIPESS Europe pour la Hongrie. Elle était professeur à l’Université de Miskolc, ancien chef du département hongrois du Nord du Centre d’études régionales de l’Académie hongroise des sciences, membre actif du Comité des sciences régionales de l’Académie hongroise des sciences et du Conseil d’administration de la Société scientifique régionale hongroise. Elle était membre du Conseil consultatif du RIPESS Europe. En septembre dernier, elle avait accueilli le comité de coordination à Budapest et organisé une visite passionnante à Tahitótfalu, un village situé dans le Nord du Comté de Pest, sur l’île Szentendre au milieu du Danube, à 50 km de la capitale où nous avions rencontré des acteurs de l’ESS déterminés à défendre l’engagement citoyen et écologique. Elle était elle-même une ardente avocate de l’ESS en Hongrie. Nous exprimons toutes nos condoléances à sa famille, ses amis et ses collègues.

Economie solidaire et Communs: une relation étroite… à construire
ECA European parliament nov16

Du 15 au 17 novembre dernier a eu lieu une réunion importante  dans et hors du Parlement Européen à Bruxelles, qui a réuni plus de 150 personnes impliquées dans la construction des biens communs et l’affirmation d’une nouvelle culture économique et politique. Voici le rapport de Sunna Kovannen et Ruby van der Wekken du réseau de l’Economie solidaire finlandais sur le processus de démarrage de l’Assemblée Européenne des Communs  (ECA): https://Commons.fi/2016/11/28/European-Commons-assembly.
Read more

Naissance de l’agenda politique du MESSE-Equateur
mai 9, 2016
0

Le Mouvement de l’Economie Sociale et Solidaire de l’Equateur – MESSE – se définit comme un collectif social présent au niveau national qui articule, partage et renforce les initiatives des acteurs ayant des pratiques et des expériences d’économie solidaire ; il respecte la nature et l’être humain et œuvre à la promotion, valorise et construit des dialogues, des connaissances et des savoirs par l’intermédiaire d’un apprentissage basé sur la communauté ; il génère, fait la promotion et met en place des propositions au niveau local, national, régional et international pour transformer la société dans le cadre d’une économie de la solidarité, il célèbre la vie dans le but d’atteindre le Sumak Kawsay (Buen Vivir).

Depuis de nombreuses années déjà, le MESSE mène une réflexion collective sur des propositions qui permettent de promouvoir et d’accompagner les pratiques économiques solidaires vers la construction d’une nouvelle économie qui soit au service de la vie ; en effet celles-ci forment partie d’une construction socio-historique, culturelle, sociale et politique en évolution permanente.

Du fruit de ces réflexions est né l’Agenda Politique, conçu comme un document en évolution par l’intermédiaire de critères qui servent de guide pour renforcer le travail au sein des organisations, qui permette de rendre visible l’économie solidaire et avoir un impact politique pour transformer les pratiques quotidiennes et les institutions.

Vous trouverez le document ici (en espagnol)

(Traduction de l’article NACE LA AGENDA POLÍTICA DEL MESSE-ECUADOR du Portal de la Economia Solidaria)

Merci Arielle!
novembre 17, 2015
0

Arielle NdimbiarivolaArielle Ndimbiarivola a effectué un stage auprès du RIPESS EU dans le cadre de son Master 2,  sous la direction d’Eric Dacheux, professeur des universités à Clermont Ferrand II dans le cadre de l’UFR Langues appliquées Commerce et Communication. Au cours de son stage, Arielle a été la cheville ouvrière de l’organisation du Congrès du Ripess Europe au sein de Solikon 2015 à Berlin. Elle a également participé à la mise en oeuvre de la Newsletter et a veillé avec pugnacité à la coordination des divers temps du RIPESS EU. Le 17 octobre, elle présentait  son mémoire intitulé « La coopération interculturelle à travers la communication » où elle examinait les difficultés mais aussi les richesses liées à la diversité des membres d’un réseau européen dédié à l’Economie Solidaire. Nous publierons ce document dès qu’elle nous l’aura communiqué. Nous avons appris qu’elle a depuis  trouvé immédiatement un emploi dans le domaine de sa spécialité. En la remerciant de la qualité de sa présence au cours des quelques mois passés à nos côtés,  nous lui souhaitons de trouver les voies de son épanouissement professionnel et personnel.

Zagreb, La seconde conférence sur « Good Economy »
avril 23, 2015
0

La seconde conférence sur « Good Economy » a été organisée du 19 au 21 mars 2015 à Zagreb en Croatie par le réseau écologiste ZMAG croate.

Cette conférence a réuni une grande diversité d’intervenants et a abouti à des échanges créatifs, sous la direction du charismatique Drazen Simlesa, le personnage clé derrière cette initiative intéressante.

Les trois thèmes principaux, axées sur les finances alternatives, le budget participatif et la souveraineté alimentaire sont profondément ancré dans l’économie solidaire. La complémentarité des intervenants a permis l’enrichissement des échanges et des réflexions.

Carlos de FREITAS, a animé une conférence passionnante sur les alternatives bancaires et la puissance des monnaies locales, illustrée par l’exemple de la « Banque de Palmas ». Des interventions concernant les banques éthiques dans divers pays d’Europe ont aussi eu lieu, comme par exemple celui de  Goran Martic en Croatie. Carlos Freitas est intervenu à la fois le premier et le troisième jour, en apportant un rayon d’espoir  sur la possibilité d’une finance alternative.

Giovanni Alleretti, l’expert mondial sur la participation budgétaire, a clairement expliqué, comment les collectivités peuvent devenir autonomes grâce à la démocratie participative. Cela inclut la sensibilisation de la jeunesse sur la participation budgétaire comme moyen de formation à la citoyenneté. Cette conférence, a été enrichie par l’exemple concret de la ville de Cascais, près de Lisbonne, donnée par Isabel Xavier Canning.

Le deuxième jour, John Restakis, qui est devenu membre du Conseil de restructuration de l’économie Grecque, après avoir vécu plus de vingt ans au Canada a fait un discours fascinant sur la marche à suivre pour trouver l’équilibre entre l’économie et l’Etat. Pour cela, il préconise la combinaison d’un cadre durable, d’une forte implication de la société civile et des entreprises sociales. En dépit des quelques désaccords et de profondes réflexions qui ont émergé pendant le dînée, il était impossible de prendre en faute l’image globale présentée.

Judith Hitchman est ensuite intervenue, en insistant sur le rôle que joue l’économie solidaire dans le changement de paradigme, à l’aide de diverses illustrations et en particulier à travers l’étude de cas sur la souveraineté alimentaire et l’agriculture supporté par la communauté (CSA dont les membres de Croate font partie de Urgenci). Ceci, s’est prolongé le lendemain par la présentation des initiatives locales de nourritures de qualité.

La conférence était diversifiée et très enrichissante. Nous espérons accueillir prochainement les membres des collectifs croates, qui rassemblent aujourd’hui plus d’une douzaine de groupe différent ainsi qu’un grand nombre de projet de Croatie au sein du réseau RIPESS Europe.

Pour plus d’information voici le lien vers le site officiel de l’événement (Cliquez-ici)   (en Croate)

Aller à la barre d’outils