Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
Actu
AG2016 ateliers
AG2017
Assemblée Génerale
Campaign
Convergence
Edito
Etat de l'art
Europe
Evénément
Events
Featured
Formation
International
International @fr
Mediterranée
nc
News
Politiques publiques
Ressources
Solikon2015
UniverSSE2017
Video @fr
Economies féministes : la révolution de la tendresse

Un article de Mercado Social Aragón

Le féminisme, les féminismes, sont plus vivants que jamais parce qu’ils sont aussi nécessaires que jamais. Et parce que les conquêtes réalisées permettent désormais que nous les femmes puissions non seulement accéder à un monde du travail organisé par et pour les hommes, mais aussi changer ce modèle économique qui s’est édifié sur le travail constant que nous réalisons en silence. Bien que la législation de l’Espagne reconnaisse dans une certaine mesure certains de ces droits, en réalité la violence à notre égard continue à s’exercer de manière physique et psychologique dans notre milieu de travail , social et familial. C’est pour cette raison que nous occupons la rue le 8 mars mais aussi pour exiger la reconnaissance d’une économie qui aille au-delà de la production d’argent et qui soutienne les formes de vie. une économie du soin que le patriarcat ignore mais sur laquelle il établit son pouvoir.

(..) Mais on pourrait dire qu’il y a d’autres façons d’être féministe, dans certaines occasions inconscientes, dans d’autres tout le contraire: d’autres façons d’être au monde en exerçant le féminisme. L’une d’elle est le simple (?) fait de s’embarquer dans un projet de création d’entreprise. Nous parlons là d’une génération de femmes pour qui leur incorporation au monde du travail est un terrain conquis sur lequel elles sont nées et ont grandi, et leur horizon est de former une part active de l’économie, en la transformant vers le nouveau modèle de l’ESS. Dans l’ESS, être une femme entrepreneur est une question politique. le modèle économique pour lequel elle travaille n’est pas celui de l’Homo oeconomicus, basé sur la productivité et destiné à satisfaire les besoins matériels, mais bien de développer un modèle qui mette la vie au centre et prenne en compte un autre type de besoins. D’un côté les besoins physiologiques et de l’autre, — de façon plus subjective mais par pour autant moins prioritaire –, les besoins de tendresse, les soins et les liens sociaux, qui font aussi partie de l’économie. Comme le dit Daniela Osorio (de la Xarxa d´Economia Solidaria de Catalunya),

 

Photo: Resón Comunicación

“habituées à la rationalisation de la politique et au strabisme androcentrique, mettre la tendresse au centre des choses devient une question révolutionnaire”.

Et cette révolution de la tendresse est ce qui marque radicalement la différence entre l’économie solidaire et féministe et l’économie patriarcale et capitaliste.

Lire la suite de l’article (en espagnol) ici.

Congrès européen : les partenaires de l’Universse 2017
UNIVERSSE2017

Le RIPESS Europe organise le 4ème Congrès Européen sur l’Economie Sociale et Solidaire à Athènes du 9 au 11 juin 2017.

Des coopératives, des initiatives de terrain, des organisations de l’ESS, des collectifs, des réseaux et des personnes qui travaillent pour promouvoir et faire avancer l’ESS à travers toute l’Europe se réuniront lors de cet événement.

Le RIPESS (Réseau Intercontinental pour la Promotion de L’Economie Sociale Solidaire) est un Réseau de réseaux et d’initiatives pour la promotion de l’Economie Solidaire en Europe et dans le monde.

Le RIPESS rassemble en Europe (ainsi que dans les 5 continents), des milliers d’expériences concrètes qui s’identifient comme économie solidaire : coopératives de production autogérées, marchés solidaires, consommation responsable et souveraineté alimentaire, banques du temps, services de proximité, initiatives environnementales et écologiques, alternatives financières (monnaies locales, finance éthique), structures pour la promotion de l’égalité de genre, expériences éducatives innovantes, entreprises de commerce équitable, associations de développement local, etc..

LE RIPESS Europe organise tous les deux ans un Congrès d’Economie Solidaire avec les réseaux locaux membres (Barcelona 2011, Lille 2013, Berlin 2015).

En 2017 le RIPESS Europe organise UNIVERSSE 2017 le 4ème Congrès Européen sur l’Economie Sociale et Solidaire à Athènes du 9 au 11 juin 2017 en partenariats avec des réseaux grecs :

Dock ‘Social Solidarity Economy Zone’une infrastructure permanente qui appuie les projets d’Economie Sociale Solidaire. Ses membres sont actifs dans le domaine de l’Economie Sociale Solidaire par l’intermédiaire d’une participation constante dans les entreprises coopératives, les actions sociales et le réseautage de l’écosystème.

Hub (Komvos) for the Social Economy, Empowerment and Innovation collectif pour le développement et l’empowerment de projet dans le domaine de l’Economie Sociale Solidaire. Par l’intermédiaire de la production de programmes et d’échange de savoirs, Komvos vise à renforcer les capacités opérationnelles des projets et l’expansion du champs de l’Economie Sociale Solidaire. Son action la plus récente a été l’organisation de séminaires de formation à l’Economie Sociale et Solidaire en coopération avec l’Université Simon Fraser du Canada.

Festival pour la Solidarité et l’Economie Coopérative, le Festival a contribué depuis 2012 à la promotion et au développement de la Solidarité et de l’Economie Coopérative en Grèce, notamment en termes de réseautage et d’émergence de nouvelles initiatives.

Coordination de KOINSEP représente les entreprises coopératives sociales. Dont le but n’est pas de faire des bénéfices mais de créer des projets pour les travailleurs au chômage qui avec leurs propres forces tentent -durant la crise- d’assurer leur survie quotidienne avec dignité, tout en présentant un autre standard de vie, travail et création collectifs.

Coordination Nationale des Ecoles Solidaires, lancée en 2015 a l’initiative de l’Ecole Solidaire de Mesopotamia, et de l’Ecole Solidaire de Keratsini. Pour tenter de coordonner au niveau national les structures impliquées dans l’éducation à la solidarité.

Efsyn GR “Le journal des Editeurs”, publié par la “Coopérative de travailleurs des journaux et magasines”, par l’intermédiaire de ‘Independent mass media Inc”.

Pro.s.k.al.o. initiative de coopération pour l’Economie Sociale Solidairedont l’objectif est de construire un éco système intégral de travail et de consommation qui mènera à la libération sociale de l’être humain sur une planète durable.

People’s University of Social Solidarity Economy (UnivSSE), coopérative autogérée, créée à Thessalonique en 2013, qui vise à promouvoir l’éducation, la formation, et la requalification selon les valeurs et principes de l’économie sociale et solidaire.

Ces 3 jours de Congrès, sont l’opportunité de débattre et échanger des idées, des expériences, des expertises et des stratégies communes autour de l’ESS.

Le RIPESS Europe considère que l’ESS est un espace dynamique qui s’étend à toute l’Europe, dans lequel les personnes organisent leur activité sociale et économique de nombreuses façons différentes.

Cet événement est l’occasion d’améliorer la visibilité de l’ESS en Grèce et de construire des connexions entre les personnes, les structures et les réseaux de l’économie solidaires au niveau européen.

Nous sommes aussi heureux de vous annoncer que la 6ème Assemblée générale du RIPESS EU se tiendra également à Athènes, dans le cadre du Congrès.

Le programme du Congrès en cours de préparation se structure autour des axes suivants :

1) Concepts, formes et champs de l’économie sociale et solidaire et coopérativisme

2) Consommation responsable, production et réchauffement climatique

3) Pratiques d’ESS liées à l’intégration sociale avec un focus spécial sur les thématiques des réfugiés

4) Innovation sociale : Recherche, technologies, éducation et outils pour l’ESS

5) Les Communs : Approches et pratiques liés aux biens communs digitaux, naturels, urbains, culturels

6) Politiques publiques (au niveau local, national, européen) de promotion de l’ESS : De qui, pour qui, pour quoi.

7) Espace ouvert/ Free Zone

Suivez les mises à jour et n’hésitez pas à nous contacter :

Contact équipe organisatrice : call@universse2017.org – www.universse2017.org

Contact Ripess EU : info@ripess.eu – www.ripess.eu

Espagne: un crowdfunding réussi pour REAS!
avril 14, 2017
0

La fin de la campagne de financement participatif pour financer la nouvelle plateforme web de l’économie solidaire http://www.economiasolidaria.org ne pouvait être meilleure: nous avons atteint le maximum! Nous sommes heureux d’avoir réussi à atteindre notre objectif.

Nous savions que cela n’allait pas être facile mais nous avons démontré que l’économie solidaire est une réalité consolidée et qu’elle est portée par une communauté capable de faire face aux défis. Pour cette raison, nous souhaitons remercier de tout cœur toutes les personnes et organisations qui avez apporté votre grain de sable et avez rendu ce projet possible.

Nous aurons bientôt une puissante plateforme qui nous permettra de visualiser toutes les alternatives et les expériences qui œuvrent pour une économie plus juste.

Article du Portal de Economia Solidaria (7 avril 2017)

Source : Campagne sur GOTEO

France: PTCE et citoyenneté, deux jours de réflexion.

Deux jours de réflexion sur la place du citoyen dans la dynamique économique des territoires.

Article de Josette Combes

Tels qu’ils sont définis dans la loi française de juillet 2014, les PTCE (pôles territoriaux de coopération économique) sont constitués du regroupement, sur un même territoire, d’entreprises de l’économie sociale et solidaire, de collectivités territoriales et de leurs groupements, de centres de recherche, d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche, d’organismes de formation et de toute autre personne physique ou morale.

Le MES (Mouvement pour l’Economie solidaire, membre fondateur du RIPESS europe) a organisé deux journées réunissant PTCE, collectivités territoriales, citoyens et membres de l’inter réseau, une cellule informelle d’animation et de soutien aux PTCE. L’ambition était de raviver la collaboration entre membres de l’inter réseau et PTCE autour d’une mobilisation citoyenne pour leur perennité.

Read more

France: ADEPES organise son festival alternatif de cinéma
avril 12, 2017
0

Pour un art cinématographique mondial,​alternatif, citoyen et solidaire

Article de Bérénice Dondeyne

Jupiter Films, Festival FReDD à Toulouse et Green Film Network (GFN)

Cette démarche a commencé avec un premier partenaire, Jupiter Films, distributeur de films alternatifs et solidaires. La signature d’une convention nous a permis de projeter “Power to Change : la rébellion énergétique” sur le thème de la transition énergétique et “Nouveau Monde : des solutions locales pour une économie solidaire” sur le thème des initiatives solidaires françaises dans Toulouse et toute la région Occitanie !

Read more

France: les candidats à l’élection présidentielle face aux défis de l’ESS
avril 10, 2017
0

Par Bruno Lasnier (Mouvement pour l’Economie Solidaire – MES)

ESS France a organisé le 6 avril, son Forum Election présidentielle 2017 à La MGEN – Salle Grand Amphi, 3 square Max Hymans 75015 Paris, pour interpeller les candidats sur la place de l’ESS dans leur programme et les interpeller sur leur prise en compte des propositions d’ESS France réunies dans le livret Ce que nous voulons pour l’ESS

Read more

Une déclaration d’intention pour le crédit mutualisé LEMANEX
avril 6, 2017
0
Après un peu plus de 18 mois, plus de 100’000 lémans en billets circulent dans la région et sont acceptés par près de 400 entreprises et commerces. La passage prochain au Léman électronique permet la création d’un système de crédit mutualisé: LEMANEX
Le passage au Léman électronique, sur la base d’une technologie sûre, décentralisée et transparente (la blockchain) permet aujourd’hui aux entreprises locales de construire ensemble LE CRÉDIT MUTUALISÉ DU LÉMAN : LE LEMANEX.
Le LEMANEX nous permet de :
  • renforcer mutuellement nos relations commerciales avec nos fournisseurs et nos clients;
  • répondre concrètement aux problèmes de trésorerie (manque de liquidités), en offrant une solution permanente de crédit de fonctionnement à taux zéro;
  • mutualiser le risque, car le crédit ne repose plus sur des dettes bilatérales, mais est garanti par l’ensemble de la communauté de paiement.
Nous vous invitons à signer la DECLARATION D’INTENTION
A peine deux semaines après avoir diffusé ce document dans notre réseau, plus d’une quarantaine d’entreprises* se sont déjà prononcées en faveur de cet outil économique.
Il s’agit d’une position de principe ne vous engageant à rien d’autre qu’à collaborer :
  • à la  réflexion sur la faisabilité et la rentabilité du système de crédit mutualité ;
  • à la mise en place du LEMANEX, comme crédit mutualité ;
  • à la création d’une structure de gouvernance et d’un modèle d’affaires pérennes pour le LEMANEX.
Et à nous l’envoyer par mail à communication@apres-ge.ch
* Monnaie Léman Suisse, Monnaie Léman France, APRES-GE, APRES-VD, CODHA, Réalise, Jardin Cocagne, Librairie du Boulevard, Itopie informatique, Comptabilis, Assurethic, Ecoservices SA, Trajets, Cabinet dentaire PhiloSmile, Espace Terroir, Sandrine et Guy Producteurs, Cordonnerie Pierre Kakpo, Urfer, Eco Peinture, Theranova, Capdétente, FasylEnergie, Kyos Sarl, Wonderweb, La Branche, La Brouette, La Vie selon Gaïa, Café du Grütli, Green Spot SA, Les Savoises, Donner du Sens Sarl, LES IDEES, Kaosmovies, WeWash, Microtri, Boutique Alkena, Ecole de voile d’Ouchy, Philo’s Force
Le plaidoyer du RTES envoyé aux candidats des présidentielles !

Après une consultation de l’ensemble de ses adhérents, le RTES a adressé son plaidoyer pour des politiques publiques d’ESS aux candidats à l’élection présidentielle validés par le Conseil constitutionnel.

Aux côtés des interpellations des différents réseaux d’acteurs de l’ESS (voir notre article dédié) auxquelles le RTES s’associe, ce plaidoyer des élus du RTES vient réaffirmer avec force l’engagement des collectivités en faveur de politiques publiques de l’ESS et met en avant 6 propositions prioritaires.

L’envoi du plaidoyer s’accompagne d’une demande de rencontre ou de retour par écrit des candidats, afin de connaître leur position sur les propositions et leurs priorités programmatiques en matière de soutien à l’économie sociale et solidaire.

Téléchargez le plaidoyer du RTES pour des politiques publiques d’ESS.

Read more

Economie solidaire dans la formation professionnelle
avril 6, 2017
0

De la cartographie à de nouveaux modules de formation

Article de Solidarius Italia

Le travail de Solidarius Italia continue dans le cadre du projet Erasmus+ VET “Social solidarity economy in Europe: affirming a new paradigm through IVET curricula innovation“.
Le 30 mars Solidarius Italia a réalisé et hébergé à son siège le 1° workshop national, premier événement de diffusion du projet. Ont été invités tous les interlocuteurs rencontrés au cours du projet qui a conduit à la réalisation de la cartographie et qui avaient démontré un intérêt et de la disponibilité pour devenir des interlocuteurs sur les thématiques de celui-ci: des dirigeants et des experts de l’INAPP (ex ISFOL), des dirigeants et des formateurs d’entités nationales de formation professionnelle, des intervenants d’organisations d’économie solidaire particulièrement impliqués dans des projets et des parcours d’inclusion sociale.
Grâce à la disponibilité et les compétences de ceux et celles qui ont accepté l’invitation, la journée de travail s’est traduite par une première occasion d’échanger entre des “mondes” qui n’ont généralement pas beaucoup l’occasion de dialoguer.

Read more

Plateformes coopératives: inspirer des idées pour une nouvelle économie
avril 6, 2017
0

Article de l’Institute for Solidarity Economics, 4 avril 2017 par Kat D

Voici un mois nous avons rejoint 300 autres personnes à l’Open 2017, la première conférence sur plusieurs jours au Royaume Uni, dédiée aux plateformes coopératives, organisée par The Open Co-op LLP. En tant que sponsor de la première heure, nous étions très enthousiastes de voir cet événement avoir lieu et de contribuer à ce qui devait devenir deux journées très inspirantes.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, ce sont les membres qui sont propriétaires et qui gèrent les plateformes coopératives, comme dans les coopératives traditionnelles, mais tandis que les coopératives traditionnelles se basent normalement sur une communauté physique de membres, les plateformes coopératives existent sur le net et sont constituées de membres de communautés en ligne. Comme l’explique Oliver Sylvester-Bradley, cofondateur de The Open Co-op dans son article, le mot ‘plateforme” est souvent utilisé pour décrire un service internet qui rassemble les fournisseurs et les consommateurs sur un marché en ligne. Mais elles ne fournissent pas nécessairement de “produits” traditionnels, elles facilitent souvent le commerce de services, comme les taxis ou les logements temporaires. Des compagnies comme Uber, Airbnb et Deliveroo – des plateformes de type monopole – ont été le centre de beaucoup d’attention négative de la part des médias pour leur traitement injuste de leurs travailleurs,alors qu’elles génèrent d’énormes profits pour leurs actionnaires. Les plateformes coopératives par contre sont spécialement conçues pour aborder les thèmes liés aux droits des travailleurs et l’extraction de valeur en rendant leurs membres propriétaires de la plateforme et leur donnant le contrôle démocratique.

Ainsi, en se réunissant à l’Open2017, se sont retrouvés des personnes , des initiatives et des organisations unies dans leur vision d’une économie transparente, démocratique et décentralisée qui travaille pour chacun et chacune. Les interventions se sont centrées sur comment les modèles de software collaboratif et propriété coopérative se combinent pour créer cette nouvelle économie. Des ateliers, des interventions et des débats ont considéré les étapes pratiques nécessaires pour mettre en place des plateformes coopératives et accélérer leur croissance au Royaume Uni. Il y a eu beaucoup de discussions autour d’ un écosystème d’applications pour promouvoir l’Economie Solidaire en général et le mouvement coopératif en particulier.

Lire le reste de l’article (en anglais)

Aller à la barre d’outils